Expositions par Rita Letendre

À propos de l'artiste

Rita Letendre

Rita Letendre

Rita Letendre est née à Drummondville, au Québec, en 1928 d’un père québécois et d’une mère d’origine amérindienne (abénaquise). Après des études en arts, son œuvre évolue au contact de différents mouvements artistiques, dont celui des automatistes de Paul-Émile Borduas. Ses nombreuses expositions au Canada de même qu’à l’étranger — elle séjourne en France, en Italie, en Israël et aux États-Unis, pour enfin s’installer à Toronto en 1970 — ont fait d’elle une artiste incontournable de l’après-guerre au Canada. Elle reçoit en 2010 le Prix du Gouverneur général du Canada, la plus haute distinction accordée aux artistes en arts visuels au pays.

En 1954, elle participe à l’importante exposition automatiste La matière chante, où son travail est remarqué par le critique Rodolphe de Repentigny. Sa première manifestation solo a lieu en 1955 à la galerie L’Échourie. Puis, en 1961, le Musée des beaux-arts de Montréal présente une sélection de ses œuvres grands formats. Plusieurs expositions individuelles se sont ensuite succédé à Montréal, Toronto, Ottawa, Hamilton, Vancouver, Edmonton, de même qu’en Israël, aux États-Unis (New York, San Francisco, Los Angeles, Palm Spring, Detroit, Chicago), en France, en Italie, etc.

Sa carrière se caractérise par une grande cohérence qui l’a menée d’une abstraction gestuelle structurée (années 1950-1960) au hard-edge et à l’abstraction géométrique (fin des années 1960 et 1970), période durant laquelle elle développe son motif de prédilection : la flèche. Depuis, son œuvre progresse vers une nouvelle gestuelle de l’oblique où la puissance dramatique des couleurs et le dynamisme des compositions demeurent des constantes. Artiste d’une énergie exemplaire, elle a travaillé avec divers médiums et techniques, dont l’huile, l’acrylique, la caséine, l’aérographe, le pastel, la sérigraphie. Entre 1965 et 1980, elle réalise plusieurs fresques murales extérieures au Canada et aux États-Unis qui lui valent une solide réputation.

Rita Letendre est représentée par la Galerie Simon Blais à Montréal. Depuis 2001, année de réalisation de l’exposition Les éléments accompagnée d’un catalogue bilingue, la galerie présente régulièrement en solo le travail de l’artiste. Parmi ses expositions récentes, soulignons la rétrospective que lui a consacrée le Musée national des beaux-arts du Québec au printemps 2003 et l’exposition de groupe Femmes artistes la conquête d’un espace, 1900-1965, en 2009. Les œuvres de Rita Letendre ont également figuré dans The Automatiste Revolution: Montreal 1941-1960, organisée par la Varley Art Gallery de Markham, en Ontario, et présentée à ce même musée en 2009 ainsi qu’à la Albright-Knox Art Gallery de Buffalo, aux États-Unis, en 2010.

Références

ASSELIN, Hedwidge, Rita Letendre : Les éléments/The Elements, Montréal, Éditions Simon Blais, 2001, 64 p.

LETENDRE, Rita et Sandra, PAIKOWSKY, Rita Letendre : Les années montréalaises, 1953-1963, Montréal, Galerie d'art Concordia, 1989, 80 p.

NINACS, Anne-Marie, Rita Letendre : Aux couleurs du jour, Québec, Musée national des beaux-arts du Québec, 2003, 160 p.

Pour en savoir plus:

Les murales de Rita Letendre.

Rita Letendre, peintre coloriste

Vous aimerez peut-être