Louise Robert

78-445

Huile sur toile
2020
142 x 152 cm (56 x 60 po)
Prix disponible sur demande

À propos de l'artiste

Louise Robert

Louise Robert

Née à Montréal en 1941, Louise Robert commence à exposer sérieusement à la Galerie Georges Curzi en 1975. Suivront de très nombreuses expositions individuelles à Montréal, Québec, Toronto, Vancouver et Paris. Sa première exposition individuelle à la Galerie Simon Blais a eu lieu en 2005 et la seconde à l’automne 2006. Elle expose aussi dans d’importantes institutions : Musée d’art contemporain de Montréal (1980); Québec House Gallery, New York (1983); Centre culturel canadien à Paris (1983) et à Bruxelles (1984). Elle fut l’artiste invitée au Festival international de la poésie de Trois-Rivières en 2001. Une rétrospective, accompagnée d’un important catalogue rédigé par Gilles Daigneault, commissaire de l’exposition, a été présentée au Musée d’art de Joliette en 2003 et au Centre d’exposition de Baie Saint-Paul en 2004. Le commissaire Jean-Émile Verdier lui consacre également une importante exposition à la Maison des arts de Laval au printemps 2007.

Louise Robert a participé à de très nombreuses expositions de groupe, dont : Cent onze dessins du Québec (MACM, 1976); Montreal Painting Now/Peinture montréalaise actuelle (Université Concordia, 1982); les Vingt ans du Musée à travers sa collection (MACM, 1985); l’Anarchie resplendissante de la peinture (UQÀM, 1992); Art actuel. Présences québécoises (France, 1992); Seing in Tongues/Le bout de la langue (Vancouver et UQÀM, 1995-1996); Peinture peinture (Montréal, 1997); Temps composés (Musée d’art de Joliette, 1998); l’Actualité de la peinture abstraite au Québec (Lyon, 1999), Porter le mur comme le masque (participation à l‘œuvre de Michel Goulet, Montréal, Occurrence et Paris, Centre Culturel Canadien, 2000). Elle a aussi participé à deux FIAC (Paris, 1998 et 1999), aux Salons du printemps de Montréal (2003 et 2004) et à la Toronto Art Fair (2001, 2004, 2005, 2006).

Au cours des années, l'artiste a obtenu de nombreuses bourses du Québec et du Canada. Ses œuvres appartiennent à de nombreuses collections privées ainsi qu’à plusieurs musées, entre autres, le Musée des beaux-arts de Montréal, le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée national des beaux-arts du Québec, le Musée d’art de Joliette.

Des historiens de l’art (Gilles Daigneault, France Gascon, Bernard Lamarche, Johanne Lamoureux, René Payant, Marie-Josée Pinard, Jean-Émile Verdier), des poètes, des écrivains et des artistes comme Anne-Marie Alonzo, Anne Cauquelin, Denise Desautels, André Martin, ont accompagné Louise Robert dans de nombreux textes et catalogues d’exposition.