Lemoyne: Hors-jeu
Lemoyne: Hors-jeu
Nov. 6, 2021

Sous la direction d’Eve-Lyne Beaudry, conservatrice de l’art contemporain (1950-2000) du musée national des beaux-arts du Québec, ce livre de 280 pages, largement illustré, contient 5 essais, un entretien avec Ken Dryden et une chronologie détaillée qui n’avait, à ce jour, jamais été compilée.

On dit de Serge Lemoyne (1941-1998) qu’il a ébranlé la scène artistique québécoise et contribué de manière significative à une remise en question fondamentale du langage des arts visuels dans le Québec des années 1960, une période parmi les plus effervescentes de notre histoire de l’art.

Instigateur des premiers happenings au Québec, à l’instar des artistes new-yorkais dont il admirait le travail, il adopte l’irrévérence esthétique que lui inspirent les Néo-dadaïstes, s’aventure dans l’univers « pop » et s’intéresse à l’art de participation et à la création collective. C’est avec conviction que, sa vie durant, il se porte à la défense de l’accessibilité de l’art pour tous et s’évertue à mieux faire reconnaître le travail des artistes visuels du Québec qu’il considérait comme laissés pour compte. Sa foi était grande envers l’art comme facteur d’émancipation sociale et comme élément fondateur d’une identité québécoise forte et rassembleuse. Si une part considérable de sa production s’est développée autour des éléments de son propre quotidien, il se plaisait aussi à explorer ce qui rassemblait les gens, pour rejoindre un pan plus vaste de la société et faire tomber certaines divisions : la représentation des héros nationaux du Canadien de Montréal – rare trait d’union entre les anglophones et les francophones de l’époque – permet de réunir, encore aujourd’hui, les diverses tranches de la société autour de l’appréciation des arts visuels.

Qu’il s’agisse de sa pratique événementielle, de son engagement pictural ou de sa façon inusitée de diffuser sa production, une part essentielle de la démarche de Serge Lemoyne a contribué à ébranler la notion communément admise de l’objet artistique. Sa maison, qu’il a investie sous des angles allant bien au-delà de l’habitation, en est l’incarnation. Si l’opinion citoyenne était polarisée au sujet de la maison Lemoyne, nombreux reconnaissaient néanmoins l’importance de la question qu’elle soulevait en matière de liberté d’expression. C’est précisément là que réside toute la profondeur de l’engagement artistique de Serge Lemoyne, qui aura, délibérément, pris place sur le terrain, dans des positions interdites par le jeu. Hors jeu.

Avec près de 260 photographies d'œuvres et images d’archives, cet ouvrage détaillé rend hommage à l’œuvre de Serge Lemoyne et complète admirablement l’exposition Serge Lemoyne. Hors jeu, qui débutera le 28 octobre 2021 au musée national des beaux-arts du Québec. 

$ 59.95 CADMore about Serge Lemoyne